Guide du patrimoine : Plouguin

mardi 2 août 2011
popularité : 32%

HISTORIQUE

PLOUGUIN (PLOE KEN vers 1330, PLOE GWEN en 1503 : le PLOU de Sainte Gwen) tire son nom de Sainte Gwen (Alba), femme de FRAGAN, chef scot qui vint vers le début du VIème siècle aborder en ARMORIQUE avec leurs fils JACUT et GWETHENOC, et leur fille CLERVIE. Pour nourrir ses trois enfants jumeaux, GWEN était pourvue d’une particularité : elle portait trois seins (c’est ainsi qu’elle est représentée, en particulier dans un tableau conservé au manoir actuel de LESVEN).

Après avoir séjourné à PLOUFRAGAN dans les COTES-DU-NORD, ils passèrent en LEON où FRAGAN fonda un château qu’il appela à cause de sa femme LESGUEN (AURA VEL CURIA ALBA) et dans lequel celle-ci donna le jour au grand Saint-Guénolé.

L’emplacement du donjon primitif de LESGUEN se trouvait non loin de KEROZAL. Au XIVème siècle subsistait encore à cet endroit une motte appelée TOURMOAN (tout mince) baignée d’eau. Le manoir actuel de LESGUEN est moderne. Il est situé plus au sud, hors des marécages.

SITUATION

Commune rurale voisine des communes de PLOUDALMEZEAU, LAMPAUL‑PLOUDALMEZEAU, SAINT-PABU, TREGLONOU, TREOUERGAT, PLOURIN, GUIPRONVEL et COAT-MEAL, elle a une ouverture au nord sur l’estuaire de l’Aber-Benoît, de l’anse du Grand-Moulin (Aot ar Sili – grève des Anguilles) et l’anse de LOC-MAJAN (Aod ar Majan).

L’ensemble de la commune est parcouru par un riche réseau de viviers et ruisseaux qui viennent se jeter dans l’Aber-Benoît. PLOUGUIN leur doit son aspect vallonné, ombragé de bois et de futaies qui en font un havre de verdure et de fraîcheur.

Au XVIIème siècle, la paroisse de PLOUGUIN s’étendait bien plus loin que de nos jours, et comprenait outre la commune actuelle, TREOUERGAT, COAT-MEAL et TREGLONOU.

JPEG - 25.7 ko

PREHISTOIRE

Menhir de LANNOULOUARN - LANNOULOUARN est un village de la commune de PLOUGUIN situé à 3 km N.-N.E. du bourg. Le menhir est situé sur les crêtes qui dominent au sud la crique de LOC-MAJAN. Jusqu’en mars1887, il y avait cinq beaux menhirs taillés dont quatre mesuraient plus de 4m70 de hauteur. Près d’eux se trouvait un remarquable polissoir à cupules. Les menhirs furent abattus, sauf un, à cette époque par un carrier de TREGLONOU. Le menhir subsistant mesure 5 m 30. Ses faces, bien que présentant un peu d’irrégularité, paraissent bien avoir été taillées.

A l’ouest de PLOUGUIN, le menhir de KERVIGNEN se dresse (non loin de la station de pompage de ce village) près de la route qui, par KERLECH, mène de PLOUDALMEZEAU à TREOUERGAT et LANRIVOARE. Il mesure environ 4 m. On raconte qu’en 1908, un journalier, voulant trouver le trésor qu’une druidesse aurait caché là, prit pelle et pioche et déchaussa le menhir, mais en vain.

Dans le même quartier, mais d’origine plus récente, sont les stèles gauloises de COULOUDOUARN, toutes proches de la ferme du même nom.

En 1869, un dolmen situé entre MENEZ AN HARS et GOUELED AR HOAD fut transporté sur un char à rouleaux jusqu’au manoir de KERASCOET en COAT-MEAL.

PLOUGUIN possède aussi trois pierres phalliques, objets de culte, idoles de la fécondité. On les trouve à LANIRY, à GOUELED AR’HOAD, et la troisième, christianisée, a été transportée de KERVAVIT dans le jardin du presbytère.

De nombreuses haches polies ramassées çà et là prouvent une très certaine densité de population à l’époque préhistorique.

En 1845, dans un lavoir près de KERDREIN, a été découvert un torque, ou collier celte.

CAMP ROMAIN

Camp circulaire situé à KEROUZAL, à gauche de la route de PLOUGUIN-TREGLONOU, cet ouvrage, aussi appelé CASTEL AR ROUE CESAR (château du roi César), est entouré de parapets et émerge comme un îlot d’une prairie marécageuse.

ORIGINE DE PLOUGUIN

L’église dédiée à Saint-Pierre, moderne sauf son clocher daté de 1662, fut construite au XIXème siècle. Elle comprend une nef de cinq travées avec bas-côté, un transept et un chœur à noues multiples. On y voit quelques statues anciennes : Saint-Pierre, Saint-Paul, Sainte-Vierge et Saint-Michel, et surtout une Trinité provenant de LOC-MAJAN. L’autel du Rosaire est du XVIIème siècle.

Dans le placitre, la chapelle Saint-Pirric dite aussi Saint-Herbot. Statues anciennes de Saint‑Herbot et Saint-Pirric en ermite (on l’identifie parfois à Saint-Guevroc ou Saint-Quiric).

Ce saint avait son ermitage près d’une fontaine, non loin de LESCREVEN où l’on viendra pendant des siècles plonger les chemises des enfants chétifs. Une vieille croix avec Christ en relief indique le lieu où s’élevait la hutte du saint.

LOC MAJAN

La chapelle de LOC-MAJAN est dédiée à Saint-Majan qui, venant de Grande-Bretagne avec son père TUGDON, son frère GOUESNOU, et sa sœur TUGDONIA, débarqua dans l’Aber-Benoît au VIème siècle . Il établit un ermitage au lieu qui porte aujourd’hui son nom. La chapelle est un édifice en forme de croix ; elle date du XVIIIème siècle. La porte ouest provient de la chapelle précédente du XVème siècle. Le chevet, daté de 1771, porte un écu ancien portant trois chevrons et timbré d’un heaume martelé. La seule statue est Saint-Majan avec crosse et sans mitre (Sainte-Anne ayant été volée).

JPEG - 33.6 ko

LES CROIX

L’abbé CASTEL, dans son "Atlas des croix et calvaires du FINISTERE" a dénombré 18 croix. La plus belle d’entre elles est celle de KERINAZOU datant de 1508 ; elle comporte un crucifix, une vierge à l’enfant avec inscription gothique.

A signaler également, le calvaire de KEROZAL, monument hybride de 1625 comportant une vierge de pitié au bas d’une stèle préchrétienne, et la croix de Saint-Pirric située à LESCREVEN sur un rocher faisant fond de fontaine, tout près de la route qui va de PLOUGUIN à TREOUERGAT.

LES MANOIRS

Outre le manoir de LESVEN déjà cité, la commune possédait autrefois 35 gentilhommières ; beaucoup de manoirs sont aujourd’hui détruits. Seuls subsistent :

Le manoir de KERBEREC Ce manoir, qui fut sans doute l’un des plus riches de PLOUGUIN, fut fondé par un juveigneur de la maison de KERLECH. Il possède une élégante porte Renaissance délicatement ciselée en kersanton. Le manoir, propriété actuelle de la famille POLIN, a été coquettement restauré. Le moulin sis en contrebas passe pour avoir été la cachette d’un prêtre réfractaire sous la Révolution. Il aurait occupé ses loisirs forcés à sculpter dans le manteau de la cheminée plusieurs monogrammes I.H.S.

On peut également signaler d’autres lieux nobles :

Le manoir de KEROULIDIC situé à droite de la route PLOUGUIN-BREST (avant LESVEN).

Le manoir de PENHARVAN du type courant des manoirs de notre région. On notera en façade un cadran solaire datant de 1644 et portant des armoiries et, à l’arrière, une tourelle de défense à escalier tournant dont on aperçoit encore quelques marches. A l’intérieur du manoir, on remarque cinq portes cintrées de granit et une belle cheminée. Ce manoir appartenait au XVIIème siècle à la famille de PARCEVAUX.


Agenda

<<

2018

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012

Brèves

7 septembre 2011 - Reprise des activités saison 2011 - 2012

Après une saison estivale riches de multiples sorties nature, l’Estran reprendra en septembre ses (...)